You are hereGovernment of Manitoba to Stop Buying Bottled Water

Government of Manitoba to Stop Buying Bottled Water


By richard - Posted on 08 June 2011

For Immediate Release

June 8th 2011 - Yesterday, the government of Manitoba announced that its offices and departments would not be allowed to spend money on single-use bottled water where tap water is readily accessible. Over the last five years, the government had spent an estimated 700,000$ on purchasing bottled water. With this newest initiative in the nation-wide push-back against the bottled water industry, Manitoba becomes the 2nd province to implement a similar policy, following in the footsteps of Nova Scotia.

The pressure is on and sales are going down in Canada and North America for the bottled water industry. Many lobbying efforts have been deployed by the industry to limit these initiatives, with Swiss multi-national Nestlé in the lead. Nestlé’s national spokesperson has been travelling the country to oppose policies like the one passed in Manitoba yesterday. Nestlé regularly publishes op-eds and letters in local papers, and engages in debates with even the youngest opponents as we saw on Monday when the company took on middle school students in a debate in Estevan, Sasktchewan.

Despite these renewed efforts to limit the push-back against bottled water, there are now 2 provinces, 85 municipalities, 13 campuses and 7 school boards nation-wide who have passed similar resolutions to promote tap water and restrict the purchase and sales of bottled water.

The tide has turned for the bottled water industry thanks to efforts by dedicated community members, students and faith groups across the country.

-30-
For additional information, please contact:
Daniel Cayley-Daoust – 613-237-1717 x102, daniel@polarisinstitute.org
Polaris Institute

----------------------------------

LE GOUVERNEMENT DU MANITOBA ARRÊTE D’ACHETER DE L’EAU EMBOUTEILLÉE

Pour diffusion immédiate

8 juin 2011 – Hier, le gouvernement du Manitoba a annoncé que ses départements et bureaux arrêteront de dépenser de l’argent pour acheter des bouteilles d’eau à utilisation unique lorsque l’eau du robinet est disponible. Au cours des cinq dernières années, le gouvernement a dépensé environ 700,000$ pour acheter de l’eau embouteillée. Avec cette nouvelle initiative dans le mouvement national pour contrer l’industrie de l’eau embouteillée, le Manitoba devient la 2e province à implanter une politique similaire après la Nouvelle-Écosse.

La pression se fait sentir et la vente d’eau embouteillée diminue au Canada et en Amérique du Nord. Plusieurs efforts de lobbying ont été mis de l’avant par l’industrie pour tenter de limiter ces initiatives, avec la multinationale suisse Nestlé en avance. Le porte-parole national de Nestlé sillonne le pays pour opposer des politiques comme celle mise de l’avant par le gouvernement du Manitoba hier. Nestlé publie régulièrement des commentaires et des lettres dans des journaux locaux à travers le pays, et s’engage dans des débats même avec ses plus jeunes opposants comme nous avons vu lundi lorsque la multinational a débattu avec des étudiants d’une école intermédiaire à Estevan, en Saskatchewan.

Malgré ces efforts renouvelés afin de limiter les dégâts faits à l’industrie de l’eau embouteillée, il y a maintenant 2 provinces, 85 municipalités, 13 campus et 7 commissions scolaires au Canada qui ont passé des résolutions semblables pour promouvoir l’eau du robinet et restreindre l’achat et la vente d’eau embouteillée.

Le paysage a changé et l’industrie de l’eau embouteillée a perdu sa crédibilité grâce aux efforts de membres de nos communautés, d’étudiants et de groupes religieux à travers le pays.

-30-

Pour de plus amples informations, contactez:
Daniel Cayley-Daoust – 613-237-1717 x102, daniel@polarisinstitute.org
Institut Polaris

Tags